Comprendre et mieux traiter les problèmes de peau

Comprendre et mieux traiter les problèmes de peau

La peau est l’enveloppe du corps, c’est elle qui subit toutes les agressions venant de l’extérieur sans compter les réactions allergiques venant de l’intérieur. Tout le monde peut, un jour ou l’autre, être confronté à un problème de peau. A première vue, tous les problèmes de peau semblent être pareils, ce qui n’est bien sûr pas le cas. Pour comprendre de quelle maladie ou infection il s’agit, il faut établir un diagnostic pour découvrir les causes et adopter les bons traitements.

Psoriasis : comment le soulager ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire et chronique de la peau qui touche environ 2% de la population française. Il touche particulièrement les jeunes entre 20 et 40 ans sous forme de squames (appelées également des croûtes), sous forme d’écailles blanches laissant une zone de peau rouge. Le psoriasis peut apparaître à n’importe quel endroit du corps, mais affecte particulièrement les coudes, les genoux et le cuir chevelu. Son nom varie en fonction de la zone affectée et l’on parle alors de psoriasis palmo-plantaire, psoriasis en plaques, psoriasis des ongles et psoriasis inversé. Outre la peau, le psoriasis peut atteindre certains organes du corps comme les articulations et le système cardiovasculaire. C’est une maladie de la peau très fréquente, qui n’est néanmoins ni allergique ni contagieuse. Les causes du psoriasis sont moins définies, mais apparemment il est dû à des facteurs environnementaux et génétiques. Puis, il peut être engendré par le stress physique ou psychique. Il faut noter qu’il est impossible d’éradiquer le psoriasis. Il faut se contenter de calmer les symptômes en cas de crise intense d’éruptions cutanées. On peut recourir à des traitements locaux à base de corticoïdes ou encore à la phytothérapie pour limiter la prolifération des cellules inflammatoires.

Eczéma : comment le traiter ?

L’eczéma reste sans doute la maladie de peau la plus connue. Elle touche en grande partie les enfants, mais n’épargne pas non plus les adultes. C’est une inflammation de la peau qui s’accompagne de démangeaisons. Les causes ainsi que les traitements varient en fonction du type d’eczéma en question :
– L’eczéma atopique est dû à une réaction allergique lorsque vous êtes en contact avec un allergène comme les animaux, les moisissures et le pollen. L’eczéma est dans ce cas la réaction allergique du système immunitaire.
– La dermatite de contact est une autre réaction du système immunitaire, mais qui se manifeste exclusivement au niveau de la peau. Elle a lieu lorsque votre peau est en contact avec une substance allergène.
– L’eczéma séborrhéique se manifeste principalement sur le cuir chevelu sous forme de pellicules abondantes. Il touche essentiellement les nourrissons, mais également les adultes sous forme de plaque jaunâtre, grasse et qui pèle. Il est provoqué par une levure ou encore le stress.
En général, l’eczéma est lié à d’autres maladies allergiques comme la rhinite, l’asthme, le rhume des foins ou une allergie alimentaire. Néanmoins, les peaux sèches sont plus sensibles quand il s’agit de dermatite de contact. Celle-ci frappe surtout les habitants d’une ville ou d’un pays au climat très sec. Vous pouvez apaiser les réactions cutanées avec une crème à base de cortisone. En cas d’allergie, il faut prendre des antihistaminiques.

Dermite séborrhéique : comment l’éradiquer ?

La dermite séborrhéique est une sous catégorie de l’eczéma. Elle est plus courante de l’adolescence à l’âge adulte, entre 18 et 24 ans. Cette forme d’eczéma touche plus les hommes que les femmes. La dermite séborrhéique se reconnait par des rougeurs et des squames localisées particulièrement sur le visage. Découvrez sur dsinfo.fr comment se débarrasser de la dermite séborrhéique localisée sur le visage. Inesthétique, la dermite se présente comme une éruption de plaques rouges ou de taches avec une couche de squames grasses jaunâtres ou blanches sur le dessus. Les plaques sont prurigineuses et très inesthétiques. Ces plaques s’accompagnent souvent de démangeaisons ou de sensation de brûlure. Comme son nom l’indique, la poussée est très importante sur les zones où la sécrétion de sébum est importante. C’est une maladie à priori bénigne, mais chronique. Elle est provoquée par un champignon microscopique (pityrosporon ovale ou malassezia furfur) dont on ignore l’origine. En tout cas, il est favorisé par une peau trop grasse ou séborrhéique, une hygiène corporelle insuffisante, une surexposition à la chaleur ou à l’humidité, l’hypersudation, l’obésité, la fatigue ou le stress. Le traitement consiste à contrôler la sécrétion de sébum et à neutraliser la levure qui cause l’inflammation. Nettoyez les zones concernées par un antiseptique, puis appliquez un antifongique.

admin343