Prendre soin de son enfant de bas âge

Prendre soin de son enfant de bas âge

Prendre soin de son enfant de bas âge

L’enfant en bas âge présente un paradoxe fort intéressant. Il est en même temps fort et fragile. Fort, car il s’adapte étonnement et rapidement à un monde qui n’est pas le sien. Mais aussi parce qu’il encaisse des coups portés sur sa petite personne comme les chutes lors de l’apprentissage de la marche par exemple. Les blessures subies par un bébé, bien sûr dans un cadre normal dépourvu de violence, sont minimisées, car le bébé s’en remet vite et, en principe, bien. Mais il est aussi fragile. Son corps n’est pas totalement développé, son système immunitaire est plus faible.

Protéger son enfant pendant l’hiver

Pendant l’hiver, le bébé est plus exposé aux maladies. Parfois il suffit de faire très attention pour se passer des visites chez le médecin. Même s’il fait froid, toujours penser à aérer la maison. L’oxygène de votre intérieur doit se régénérer. Mais aussi il faut garder une température normale dans la maison. Un intérieur trop chaud assèche l’air, et par conséquent irrite les voies respiratoires du bébé. En hiver, il faut faire particulièrement attention à l’hygiène. Les mains des parents, même les bisous des parents peuvent être des nids à bactéries. Pareil pour les endroits clos et publics, comme les centres commerciaux. Enfin, toujours vérifier que le nez de l’enfant soit propre, et le nettoyer fréquemment avec un coton imbibé de sérum physiologique, ou de solution à base d’eau de mer stérilisée.

Vacciner son enfant

Les maladies infantiles sont toujours impressionnantes (sauf peut-être pour les parents de famille nombreuse). En fait, c’est le fait de voir un enfant malade qui est très impressionnant. Les maladies les plus courantes peuvent heureusement être, non seulement traitées, mais surtout prévenues. Autant que possible, il vaut mieux éviter d’ajouter foi au discours de ceux qui dénigrent les campagnes de vaccination, en citant des cas d’enfants qui ont quand même eu la maladie malgré la vaccination. Cela est possible, mais la maladie se présentera sous une forme atténuée, et les complications ne seront jamais aussi graves que s’il ne l’avait pas été. Notons qu’il existe très peu de raisons valables de dispenser un enfant de vaccination, car le vaccin a été conçu pour être efficace sans être invasif.

admin343