L’eczéma et ses causes

L’eczéma et ses causes

Vous savez sans doute que l’eczéma est un problème de peau, le plus fréquent de tous d’ailleurs. Il s’agit d’une inflammation de la peau associée à des squames, des démangeaisons, des rougeurs et des fines vésicules. Les personnes atteintes par cette maladie connaissent des poussées d’eczéma, des crises en quelque sorte, et durant ces phases, les symptômes deviennent plus graves. Aujourd’hui, on ne peut encore apporter une explication claire sur le mécanisme et l’origine de l’eczéma mais certaines hypothèses ont été avancées.

Comprendre ce qu’est l’eczéma

Plus de 30 % des consultations en dermatologie sont en rapport avec l’eczéma, et dans les pays industrialisés, 15 à 30 % des enfants en sont touchés, pour 2 à 10 % d’adultes. Les cas augmentent de façon régulière, aussi, il est important de s’informer suffisamment sur cette maladie de la peau, notamment sur le site http://eczema-solution.fr. Pour commencer, il faut savoir qu’il existe plusieurs types d’eczéma bien qu’on utilise le terme eczéma quel qu’en soit le type. La variante la plus courante, c’est l’eczéma atopique, aussi appelé dermatite atopique. Quand on parle d’atopie, cela veut dire une tendance à présenter des réactions allergiques. Souvent, la personne atopique va aussi présenter d’autres réactions telles que l’asthme, l’urticaire, le rhume des foins et ou des allergies alimentaires. A noter que ces allergies sont souvent héréditaires. L’eczéma atopique peut apparaître même chez les nourrissons et dans leurs cas, les lésions se manifestent en premier sur les joues, parfois sur le front ou sur le cuir chevelu et s’étendent sur les bras, le tronc et les jambes. A partir de 2 ans, les lésions se logeront principalement dans les plis des coudes, des poignets et des genoux. Quant aux adolescents et aux adultes, ces lésions s’épaississent et seront surtout présentes sur le visage, le cou et les membres.

Eczéma, les facteurs pointés du doigt

Il semble que l’eczéma soit une maladie multifactorielle dont plusieurs facteurs sont en jeu, aussi bien environnementaux que génétiques. Pour les facteurs environnementaux, la flore digestive joue un rôle, c’est-à-dire le microbiote. Le fait est que le microbiote est un écosystème qui entre dans la maturation du système immunitaire. Des anomalies à ce niveau ont été constatées chez des enfants à risque atopique. On peut évoquer également la flore cutanée, lorsqu’il y a déficit de l’immunité cutanée ou déficit en antibiotiques naturels de la peau et alors, il y a prolifération des souches de staphylocoques. D’un autre côté, il y a les facteurs génétiques qui peuvent être à l’origine de l’eczéma puisqu’on a observé chez plus de la moitié des enfants atopiques que leurs parents le sont également, peut-être pas présentement mais dans leur propre enfance. Deux types de gènes seraient en cause : d’une part, les gènes de la barrière cutanée superficielles, la peau ne jouant plus correctement son rôle de protecteur et de barrière contre les agressions externes et d’autre part, les gènes du système immunitaire cutané, la peau devenant hypersensible à son environnement et présente des réactions inflammatoires dès qu’elle est en présence d’allergènes.

admin343