Gestion des dispositifs médicaux dans un établissement sanitaire

Gestion des dispositifs médicaux dans un établissement sanitaire

Gestion des dispositifs médicaux dans un établissement sanitaire

Selon l’OMS ou l’Organisation mondiale de la santé, s’il n’y a pas de système qui permette de gérer efficacement les équipements médicaux, il ne sera pas possible d’espérer de bons résultats sur le plan sanitaire.

Fonctionnement de la gestion des dispositifs médicaux ou DM

La gestion des DM doit considérer des démarches de supervision, de rapportage, de suivi et d’évaluation. En ce sens, elle doit mettre en exergue un plan relatif à cette démarche de gestion incluant la mise en place d’un système qui permette de favoriser les mesures correctives et les ajustements suivant les constats effectués par le pharmacien gérant chargé de la gestion des DM, ou des remarques du personnel utilisateur au niveau du service de soins. Il s’agira également de mettre en exergue que les mesures de mise en application des procédures de gestion sont bien comprises et optimisées. Et enfin, que le circuit d’information implique la participation de la commission de gestion qui se charge de l’élaboration, du suivi et de la mise à jour des plans de gestion des DM ainsi que du budget afin de garantir la satisfaction des besoins au sein de l’établissement et de sa population. Dans ce cadre, le circuit de gestion considère le choix des DM appropriés et à utiliser. Ce qui implique en premier lieu, l’analyse des besoins et la définition des actions et des instruments prioritaires. En second lieu, il y aura aussi la planification des achats en lien avec le plan de base établit par la commission de gestion et la considération des spécificités techniques des DM. En en dernier lieu, les procédures de maintenance et de sécurisation des DM dans leurs utilisations.

Les étapes à suivre dans le processus de gestion

En considérant le cycle de vie des DM et sa gestion, la procédure sera soumise à des étapes se devant d’être optimisées et incluant. En premier lieu, l’entrée des DM au sein de l’établissement sanitaire (marquage CE, réponse aux besoins de l’établissement, accueil au parc, budgétisation). Comme étape 2, on fera la mise en service (réception des DM, enregistrements et inventaires, implication des acteurs, stockage, transport et utilisation). Troisièmement, la formation (utilisation, manipulation technique, accompagnement sur les comportements d’hygiène) sera effectuée. Quatrièmement, on fera la manipulation (maitrise de l’utilisation des DM, procédures de nettoyage, démarches de désinfection, techniques de stérilisation, alimentations en énergie et processus de rapportage des risques). Ensuite, il y aura la maintenance et le suivi de la qualité (réception conforme des DM, démarche de réparation, vérification de la conformité des DM, évaluation des démarches de formation, connaissance des cadres légaux qui régissent la gestion des DM). Et enfin, en étape 6, on considèrera le suivi de lieu de stockage (gestion des données).

admin343